Homeland – S02E08 – I’ll fly away

Après une première saison magnifique, la série Homeland est de retour depuis quelques semaines. pour sa deuxième saison.

Si les premiers épisodes de la deuxième saison étaient utiles pour la mise en place de l’intrigue de cette seconde saison,j’ai trouvés qu’ils ont été parfaitement réalisé.

La réintégration de Carrie à la CIA est bien amenée, sans que ça prenne un temps excessivement long. Je me demandais effectivement comment ils allaient amener la chose et je ne suis pas déçue par le résultat.

En tout cas, a partir de l’épisode 6 on revient vraiment aux fondamentaux qui m’avaient fait apprécié la première saison.

Avec cette épisode 8, on se relance dans la course contre les renseignements. L’épisode démarre avec la fugue de Dana…Je n’aurais pas pensée qu’elle irait directement chez Mike mais ça a du sens. vu que Mike est toujours présent à l’inverse de Brody.

La dispute entre Brody et sa femme qui s’en suit est magistralement interprétée. On s’y croit vraiment, et j’ai tellement compris la colère de la femme de Brody, mais en même temps elle sait tellement peu de chose qu’elle me fait de la peine.

Le passage où Carrie retrouve Brody dans un coin de la maison, replié sur lui même m’a ramené directement un an plutôt, après son retour aux States, quand il ne savait vraiment pas comment se comporter et qu’il préfère rester enfermer chez lui dans son placard. J’ai trouvé ce passage important et j’ai été contente qu’on retrouve cette scène presque familière qui amène bien la lassitude qu’on ressent chez lui quand il rencontre Roya quelques minutes après et lui annonce qu’il abandonne.

a partir de ce moment, Exactement à partir de la 13ème minute et jusqu’à la fin de l’épisode, j’ai fortement douté de la santé mentale de Carrie (comme toute son équipe, visiblement). J’ai vraiment adoré ce passage, parce qu’il ma replongé directement dans l’ambiance de l’année dernière; c’est à dire que je ne savais pas:

– Si elle avait vraiment craquée, et voulais se barrer avec Brody;

– Si elle tentait de sauver la mission,

– Si elle n’avait aucun plan et se laissait porter par les évènements.

Je me sentais un peu dans le même état que Saul, je crois, qui veut croire en Carrie mais commence à admettre qu’elle va trop loin et n’est peu être pas fiable.

Je ne raconterai pas, la suite de l’épisode puis ce que j’ai un peu ressenti le même sentiment d’incertitude durant tout le reste de l’épisode, basculant perpétuellement de l’énervement à l’encouragement.

A partir de la 45 ème minute jusqu’à la 50 ème; je ne tenais plus en place. Je crois que j’étais pas encore plus énervée que Carrie et j’avais vraiment peur pour la vie de Brody. Je ne m’attendais pas du tout à cette sortie… Et oui une fois  qu’ils sont sortis des champs, je m’attendais effectivement à ce qu’ils aillent retrouver Abu Nazir.

Maintenant je suis vraiment plus qu’impatiente de voir ce qui va se passer dans l’épisode 9, et comment vont ils retrouver la trace de Brody.

J’ai vraiment adoré les émotions par lesquelles je suis passée au cours de cet épisode.

Homeland reste en tout cas l’une de mes séries préférées et cette seconde saison ne fais que confirmer le talent de ces créateurs.

Je vous met ici, le lien vers le trailer de l’épisode 9 – Two hats. Enjoy!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s