Homeland – S03E01 – « Tin man is down » Revue

C’est la rentrée des séries, et Homeland ne fait pas exception avec un retour attendue pour ce premier épisode de la saison 3. Bien que la seconde saison a été quelques fois approximative dans la longueur, et a aussi créer des story lines qui n’ont rien apportées sur la durée; le Cliff Hanger du season finale de la saison 2 était inespéré, et avait relancé le suspens.

Homeland - S03E01 - 1

On pensait donc, continuer sur cette lancée au départ de cette saison; mais il semble que les réalisateurs de la série ont décidés de calmer le jeu. Finalement, au vu de ce premier épisode, on retrouve le rythme habituel des 2 premières saisons d’Homeland; à savoir un rythme plutôt lent dans les premiers épisodes qui permet d’installer un peu l’histoire; puis un rythme plutôt soutenu dans les derniers pour mieux finir la saison.

Globalement, j’ai trouvé cet épisode assez triste…. En y réfléchissant, ce n’est pas « assez triste », mais vraiment « dégoulinant de tristesse ». Tout le monde tire la gueule dans cet épisode déjà au départ. Aussi bien la famille de Brody, laissée pour compte; que Carrie et Saul.

L’attitude de Dana est celle qui m’a le plus touchée, car elle semblait si forte dans la saison précédente, que la trouver aussi vulnérable est vraiment difficile à regarder selon moi. Dana, l’enfant pourrie gâter en pleine crise de l’adolescence dans la saison précédente; en a vraiment pris plein la face avec le départ de son père et l’accusation de terrorisme qui pèse contre lui. J’ai trouver ces passages assez difficile, mais d’un autre côté Dana reste une gamine de quinze ans légèrement immature. En disant celà, je pense surtout à la photo torse nu, qu’elle envoie à son copain par message. Je pense que cette année, il y aura d’autres frasque à attendre de Dana.

Homeland - S03E01 - 2

Passer ce petit focus sur Dana, l’épisode est avant tout centré sur Carrie et Saul. On retrouve au début de l’épisode, 2 mois après l’explosion. On apprend au passage que l’explosion a tuée 219 personne; que le membre du Congrès Nicholas Brody est officiellement considéré comme responsable des évènements et est bien sur recherché par le FBI (et ce qu’il reste de la CIA certainement). Ce qui est intéressant c’est de savoir que Carrie s’accroche encore à l’idée que Brody est innocent (bien que tout le monde pense le contraire). J’ai accordé un peu d’importance au fait qu’on nous apprenne que Carrie ne prend plus son traitement, mais pense qu’elle est équilibrée. Elle passe tout de même beaucoup de temps à traquer Brody et à chercher les lieux où il aurait été vu. Comme d’habitude on doute un peu de la stabilité mentale de Carrie; mais je commence aussi à penser qu’il faudra trouver un autre fil conducteur aux saisons d’homeland. Je ne veux pas d’une 3ème saison, où on se demandera encore si Carrie à raison ou tord concernant Brody, et si l’on peut se fier à son jugement.

homeland - S03e01 - 3

Saul quant à lui est vraiment inquiétant dans cet épisode. Il n’a pas du tout l’air tranquille dans sa tête. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il est instable; mais je doute vraiment de son bon jugement. Ceci est d’autant plus alarmant que Paul est le nouveau Directeur de la CIA (suite au décès d’ESTES et de FINN dans l’explosion). Saul n’a pas du tout l’air heureux de ces nouvelles fonctions. Il ne semble pas taillé pour prendre les décisions difficiles. Et j’ai d’ailleurs trouver très honteux le fait qu’il laisse tomber Carrie. En faisant comprendre au président de la commission que la personne concernée par les fuites dans la presse n’est autre que Carrie, et en ajoutant que celle-ci est bipolaire et qu’elle a cachée sa relation avec Brody à Saul (ce qui est faux); Saul a clairement retourner sa veste. Ok Carrie n’est pas un modèle d’équilibre, mais elle ne mérite certainement pas que Saul lui mette sur le dos, toute la merde soulevée par l’affaire Brody.

homeland - S03E01 - 4

Les passages de Saul et Carrie devant la commission sont assez longs, mais durs à regarder. Il est vrai que la commission leur demande de s’expliquer sur des faits plus que douteux qui se sont passés dans les 2 premières saisons. J’aurais été bien incapable d’expliquer toutes les complications et ramifications qu’il y a eu dans cette série depuis le départ. En effet, Homeland ne fait pas partie des séries qui se racontent en répondant par oui ou par non à des questions; c’est d’ailleurs pour ça qu’on aime tant la série. Elle est faite avant tout d’un timing très serré, et de ramifications qui ne sont pas toujours envisagées de chaque côté. Finalement, il s’agit d’un énorme jeu de probabilité pour les agents de la CIA que sont Carrie et Saul.

homeland - S03E01 - 5

 

Par ailleurs, Homeland nous a amené au cours de ces 2 premières saisons à admettre qu’il existe plusieurs nuances de gris. Finalement toutes les questions que l’on peut se poser sur l’implication de Brody dans cet acte terroriste, peuvent avoir comme réponse commune « Oui, mais… ». Et c’est dans ce « mais » que se place toute la nuance que j’ai appris à aimer dans la série.

Homeland - S03E01 - 6

Partant de cette constatation, les passages devant la commission sont certainement inévitable après une tragédie pareille; mais on sait pertinemment que Saul et Carrie n’arriveront jamais à justifier les choix qu’ils ont faits; car c’est choix sont toujours faits dans la nuance, à la limite de la ligne rouge à ne pas franchir.

Et vous? Avez-vous aimé ce season premiere? Qu’attendez vous de cette saison 3?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s